e-LV (Archives Numériques de l’École de Lvov et de Varsovie/ Cyfrowe Archiwum Kazimierza Twardowskiego/ Kazimierz Twardowski Digital Archives) est un projet au sein des Archives Poincaré, Laboratoire d’Histoire des Sciences et de Philosophie (UMR 7117), CNRS/Université de Lorraine. Les e-ARCHIVES du site elv-akt.net contiennent une bibliothèque numérique des manuscrits et des œuvres de Twardowski et des philosophes de son entourage, ainsi que les divers documents (textes, photo, enregistrements vidéo et phono) les concernant. Les ÉDITIONS e-LV visent l’édition critique et la traduction des manuscrits archivés en mode texte. Elles se conforment en ce sens aux normes éditoriales et techniques en vigueur (XML/TEI). En tant qu’infrastructure internationale de RECHERCHES les Archives e-LV ont pour but de promouvoir les recherches, les mémoires et les publications relatives à la philosophie analytique polonaise. Nous présentons aussi l’ACTUALITÉ du projet.

Choix de la langue

Archives Elv-Akt

Pour consulter en exclusivité les Archives e-LV et recevoir les actualités, devenez membre

Comment nous citer ?

Sur la fiche de chaque archive électronique, vous trouverez une référence bibliographique à la norme française afin de vous permettre de citer convenablement le document.

Recherche

Recherche avancée

Héros et héroïnes de l'anti-irrationalisme: la philosophie polonaise au XXe siècle

Lundi 20 janvier 2014

Mesdames, Messieurs,
Monsieur le Professeur Zbigniew T. Kuznicki
Directeur du Centre Scientifique de l’Académie Polonaise des Sciences
et Madame Wioletta Miskiewicz
(CNRS/IHPST/Archives Numériques de l'École Lvov-Varsovie e-LV)
vous prient de leur faire l’honneur d’assister à la conférence du
M. le Professeur Peter Simons (Dublin)
intitulée
« Héros et héroïnes de l'anti-irrationalisme: la philosophie polonaise au XXe siècle »
et au concert suivant la conférence, consacré aux chants de
Simon Laks (1901-1983)
avec mezzo-soprano Daria Aymé-Martin-Birczyńska (Paris/Cracovie)
et Julio Laks (Santiago de Chili/Paris) au piano
qui auront lieu
Jeudi, le 23 janvier 2014 à 19h00
au Centre Scientifique de l’Académie Polonaise des Sciences à Paris, 74 rue Lauriston.
Salle de conférences du Centre Scientigique de l’Académie Polonaise des Sciences
74 rue Lauriston – 75116 Paris
(M° Boissière ou Victor Hugo)
Entrée libre. Réservation conseillée par tél. 01.56.90.18.34 ou par e-mail : sekretariat.parispan@free.fr
Peter Simons
https://sites.google.com/site/petermsimons/
Professeur de philosophie à Trinity College Dublin et directeur de School of Social Sciences and Philosophy, membre du Council of the British Academy, membre élu de Royal Irish Academy et d'Academia Europaea, auteur des deux livres et de plus de 200 articles, spécialiste de l'histoire de la logique, de la métaphysique (aussi dans ses application à l'ingénierie), Peter Simons est - entre autres - l'un des meilleurs spécialistes mondiaux de la philosophie polonaise de l'École de Lvov-Varsovie. Ce manchesterois de naissance et européen de conviction, pousse sa passion pour les disciples de Kazimierz Twardowski, au point d’acquérir les bases de la langue polonaise. Quelles sont les raisons qui l'ont conduit sur cette voie austère ?
Simon (Szymon) Laks (1921-1983)
http://www.andre-laks.placita.org/simon_laks.aspx
http://fr.wikipedia.org/wiki/Simon_Laks
http://www.youtube.com/watch?v=JTcokTpMOC4
Musicien (compositeur, violoniste, pianiste) et écrivain, Szymon Laks est né à Varsovie. C'est à Varsovie aussi qu'il commence sa carrière de compositeur. Il continue ses études musicales à Paris où il devient l'un des premiers membres de l'Association des jeunes musiciens polonais, fondée en 1926. Il est déporté en tant que « juif étranger » à Auschwitz où il devient le chef d'orchestre du camp. Après la guerre il revient à Paris. À partir de 1972 Simon Laks arrête de composer. Il se consacre alors principalement à l'écriture et aux traductions. Son livre le plus connu, Gry Oświecimskie (Musique d'un autre monde réécrit après 40 ans comme : Mélodies d'Auschwitz)est traduit dans des nombreuses langues. Puisée dans le vécu de la musique à Auschwitz, cette oeuvre est remarquable à plusieurs égards et ceci non seulement parmi les récits des survivants. Simon Laks compose de la musique symphoniques, de la musique de chambre, les pièces pour piano, l'opéra-bouffe... Ses chants représentent une synthèse extraordinaire de ses influences: du Lied romantique, des chants populaires polonais et juifs, du style français d'entre-deux-guerres...
Programme :
Jezusek (un chant de Noël polonais : Oj Maluśki, Maluśki... arrangement de Szymon Laks) ; Polały się łzy me (Mes larmes ont coulées), poème d’Adam Miskiewicz ; Aniołowe lica (Face d’ange), Bezdomna (La sans-abri), Staruszkowie (Les petits vieux), Dyzio Marzyciel (Dédé le rêveur), O Grzesiu kłamczuchu (Greg le menteur) - poèmes de Julian Tuwim ; Gdybyś (Si seulement) et Pożegnanie (Adieu) - paroles de Ludwig Zuk- Skarszewski ; Ballada starofrancuska (La complainte d'horloger Jean Fracasse ) sur un poème de Julian Tuwim en « français onomatopéique » et pour finir le Portrait de l’Oiseau-qui-n’existe-pas sur un poème de Claude Aveline.
Après la conférence, Julio Laks va jouer l'Étude op.1 n° 25 de Fryderyk Chopin.
Artistes :
Julio Laks (piano)
Né en 1948 au Chili, il se produit dès l’âge de 12 ans comme soliste avec les orchestres nationaux Haydn, Beethoven, Liszt, Bartók, Orrego Salas) et reçoit plusieurs premiers prix des concours pianistiques. Élève d’Elena Waiss et diplômé de la Faculté de Musique de l’Université du Chili, il enseigne le piano, l’analyse musicale et la musique de chambre à l’Université Australe de Valdivia et à la Faculté de Musique à Santiago.
Exilé en 1974 par le régime de Pinochet, il est acueilli par Israël, et en 1976 s’installe en France, avec le soutien de Nadia Boulanger. Il est nommé en 1978 professeur de piano et de musique de chambre au Conservatoire de Romainville, et continue son activité pianistique. Des expériences dans d’autres domaines musicaux l'amènent à collabore avec le groupe « Karaxú » et à accompagner Michel Hermon en 1980 au Festival d’Avignon et au Festival de Bourges, où il se produit aussi avec Anna Prucnal. Ces expériences le conduisent à la découverte du jazz, qu’il pratique et enseigne depuis. Il crée dans son Conservatoire une classe de piano jazz et des ateliers de pratique collective avec lesquels il réalise une ample diffusion de cette musique. Il est aussi présent dans la scène du jazz avec des musiciens tels que Charles Tyler, Jean-Paul Adam, Sulaiman Hakim, Didier Haboyan, Bob Feldman, Larry Gillespie, Giovanni Licata, Bob Di Meo, John Betsch, Laura Litardi, Jennifer Jade Ledesna.
Dans le domaine de la musique classique et contemporaine, il a réalisé des récitals au Muséum de Tel-Aviv. Il enregistre à Jérusalem la Sonate d’Alban Berg pour la Radio Kol-Israël et est nommé pianiste soliste et assistant de direction pour l’opéra « Le Collier des ruses » d’Ahmed Essyad, créé au Festival d’Avignon. Pour France Musique il enregistre des oeuvres contemporaines françaises (Gérard Condé, Ansermet). Il réalise des récitals à Paris, et, dernièrement, des concerts autour de l’oeuvre de Simon Laks (Chopin, Mieczyslaw Weinberg, Alexandre Tansman…). En 2007 et 2008 il se produit à la Bibliothèque Polonaise de Paris (avec les chanteuses Alison Kamm et Nicole Scnitzler) et en 2009 au Centre de l'Académie Polonaise des Sciences à Paris (avec la mezzo Daria Aymé-Martin). L’alternance et les ponts entre la musique classique et le jazz sont à la base ses projets actuels.
Daria Aymé- Birczyńska (mezzo-soprano)
Née à Cracovie, architecte, diplômée de l’Ecole Polytechnique de Cracovie en 1988, a toujours baigné dans la musique : d’abord la danse dès l’âge de 4 ans, soliste au théatre dès l’âge de 5 ans ; puis le piano dès l’âge de 7 ans, diplomée de l’Ecole de Musique de 2e dégré de Cracovie en 1983 puis le chant…
Débute dans la chorale d’enfants à l’Ecole de Musique du 1er dégré puis dans l’Ensemble vocal de chambre « Pro Musica » composé des élèves de la classe de chant qui a obtenu le &er prix au Festival International de Lorette (Italie) en 1983.
Poursuit le chant dans la chorale « Organum » sous la direction de Boguslaw Grzybek. Cette chorale se produit en Pologneet à l’étranger : plusieurs tournées en Allemagne, France, Hongrie, Grande Bretagne, Italie, Etats-Unis. Organum a été plusieurs fois lauréate du 1er prix en Pologne. Daria Aymé-Martin y chante aussi comme soliste.
En 1986, chante « La Passion selon saint Matthieu » de J.S.Bach à la Philharmonie de Cracovie sous la direction de Helmut Rilling, puis est invitée en 1987 à chanter dans sa chorale à la Sommerbachakademie de Stuttgart (J.S.Bach et Dvorak).
Arrivée en France en 1989, se produit plusieurs fois avec le chœur et l’orchestre « Le Capriccio français » (Bach, Vivaldi, Mozart, Haydn, Schubert) dans la région parisienne. En 1999, se produit avec les Chœurs de Paris sous la direction de Christian Papis. Participe à des masterclass dirigés par Emily Romney de la « Longy School of Music » de Boston :
- En 2001 autour de la musique américaine (Samuel Barber)
- En 2002 l’opéra (Purcell et Dvorak)
- En 2003 autour de l’opéra allemand incluant la représentation des « Joyeuses commères de Windsor » de Otto Nicolaï (rôle de Mme Reich), au théâtre de Chartres.
Donne des récitals de mélodies polonaises (Chopin, Moniuszko, Karlowicz) et françaises (Berlioz, Bizet, Fauré) en Pologne et en France. En 2009 présente les œuvres de Simon Laks (1901-1983) avec le ténor Andrzej Glowienka et le pianiste Julio Laks au Centre Scientifique de l’Académie Polonaise des Sciences à Paris.

Retour à l'accueil

Toutes les actualités

À la Une

Migration du projet e-LV

Mercredi 07 juin 2017

Le projet e-LV a déménagé aux Archives Poincaré (Laboratoire d’Histoire des Sciences et de Philosophie, UMR 7117, CNRS/Université de Lorraine, Nancy).
Le nouveau site (portail) est en cours de réalisation.… [Lire la suite]

Accueil | Inscription | CONTACTS | Conditions d'utilisation | Mentions légales | Espace membres | Espace privé
© ELV-AKT, 2007-2018.
Dernière mise à jour : Dimanche 16 décembre 2018