e-LV (Archives Numériques de l’École de Lvov et de Varsovie/ Cyfrowe Archiwum Kazimierza Twardowskiego/ Kazimierz Twardowski Digital Archives) est un projet au sein de l’IHPST/Paris (Institut d’Histoire et de Philosophie des Sciences et des Techniques). Les e-ARCHIVES du site elv-akt.net contiennent une bibliothèque numérique des manuscrits et des œuvres de Twardowski et des philosophes de son entourage, ainsi que les divers documents (textes, photo, enregistrements vidéo et phono) les concernant. Les ÉDITIONS e-LV visent l’édition critique et la traduction des manuscrits archivés en mode texte. Elles se conforment en ce sens aux normes éditoriales et techniques en vigueur (XML/TEI). En tant qu’infrastructure internationale de RECHERCHES les Archives e-LV ont pour but de promouvoir les recherches, les mémoires et les publications relatives à la philosophie analytique polonaise. Nous présentons aussi l’ACTUALITÉ du projet.

Choix de la langue

Archives Elv-Akt

Pour consulter en exclusivité les Archives e-LV et recevoir les actualités, devenez membre

Comment nous citer ?

Sur la fiche de chaque archive électronique, vous trouverez une référence bibliographique à la norme française afin de vous permettre de citer convenablement le document.

Recherche

Recherche avancée

Album photo

Vilna 2008

École de Lvov-Varsovie

Kazimierz Twardowski (1866 - 1938) et son école

Kazimierz Twardowski est le personnage clé pour la philosophie polonaise de la première moitié du XX siècle.  Élève et ami de Brentano, Twardowski est né à Vienne et devient en 1895 professeur à l'université de Lvov, où il forme - durant les trente-cinq ans de son activité académique - plusieurs générations de philosophes universitaires polonais. Il participe d'une manière active à la reconstruction du système éducatif polonais  après 1918.

Depuis des années déjà, certains élèves de Twardowski font l'objet des recherches scientifiques à travers le monde (par exemple Lukasiewicz, Lesniewski, Tarski, Kotarbinski, Ajdukiewicz, Ingarden). Mais son École elle-même s'impose aussi de plus en plus comme objet suis generis, un objet qui d'ailleurs se cherche encore appellation définitive : L'École philosophique de Lvov et de Varsovie, L'École logique et philosophique de Lvov et de Varsovie, L'École logique et mathématique de Lvov-Varsovie…

Malgré une attitude positiviste largement partagée ( Kotarbinski : “ il est difficile, à quiconque d'à peu près raisonnable et philosophant, de ne pas être positiviste ”) et un certain fond philosophique commun (l'antipsychologisme, la théorie de l'intention signifiante dans la philosophie du langage  ou encore - après qu'elle fut formulée par Tarski- la théorie sémantique de la vérité), malgré aussi un certain style commun de travail philosophique (vérification logique des argumentations, modélisation, refus de grandes synthèses, le sentiment de la responsabilité éthique du philosophe), l'École de Lvov –Varsovie est loin d'être monolithique et se caractérise par une grande diversité philosophique ; ainsi par exemple on n'y exclut pas la possibilité de questionnements ontologiques, et ceci tout particulièrement face aux problèmes que pose la science moderne (physique et biologie).

Article de Jan Woleński

Accueil | Inscription | CONTACTS | Conditions d'utilisation | Mentions légales | Espace membres | Espace privé
© ELV-AKT, 2007-2017.
Dernière mise à jour : Lundi 27 mars 2017