Warning: constant(): Couldn't find constant ATELIERS_ in /sites/elvakt/www/web_main/recherches/ateliers.php on line 89

e-LV (Archives Numériques de l’École de Lvov et de Varsovie/ Cyfrowe Archiwum Kazimierza Twardowskiego/ Kazimierz Twardowski Digital Archives) est un projet au sein des Archives Poincaré, Laboratoire d’Histoire des Sciences et de Philosophie (UMR 7117), CNRS/Université de Lorraine. Les e-ARCHIVES du site elv-akt.net contiennent une bibliothèque numérique des manuscrits et des œuvres de Twardowski et des philosophes de son entourage, ainsi que les divers documents (textes, photo, enregistrements vidéo et phono) les concernant. Les ÉDITIONS e-LV visent l’édition critique et la traduction des manuscrits archivés en mode texte. Elles se conforment en ce sens aux normes éditoriales et techniques en vigueur (XML/TEI). En tant qu’infrastructure internationale de RECHERCHES les Archives e-LV ont pour but de promouvoir les recherches, les mémoires et les publications relatives à la philosophie analytique polonaise. Nous présentons aussi l’ACTUALITÉ du projet.

Choix de la langue

Archives Elv-Akt

Pour consulter en exclusivité les Archives e-LV et recevoir les actualités, devenez membre

Comment nous citer ?

Sur la fiche de chaque archive électronique, vous trouverez une référence bibliographique à la norme française afin de vous permettre de citer convenablement le document.

Recherche

Recherche avancée

L'intégration et l'interopérabilité des ressources numériques dans les SHS : TEI – l'outil d'avenir du chercheur SHS ?

Samedi 16 mai 2009

Wioletta Miskiewicz (CNRS/IHPST)

Depuis 1999 la quantité d'information croît de 30 % par an ce qui constitue pour les chercheurs SHS un véritable défi cognitif qui requiert l'élaboration de stratégies de sélection et d'assimilation des données. Face à la multiplication des bibliothèques virtuelles et des archives électroniques, la question des échanges fiables de ces données et, plus encore, celle des échanges 'intelligents' (et du multi-linguisme) se posent avec acuité. C'est dans ce contexte marqué par le web que resurgissent aujourd'hui, dans un sens modifié, des concepts philosophiques tels que l'ontologie ou la sémantique.

Présidence : Jacques DUBUCS

10h-11h Lou BURNARD
Les enjeux et la portée de la TEI aujourd'hui

11h-11h45 Marie-Luce DEMONET
La "conversion" des Bibliothèques Virtuelles Humanistes (BVH) à la TEI

11h45-12h30 Jean-Daniel FEKETE
Visualisation

--- Pause déjeuner ---

14h-14h30 David CHAVALARIAS
Reconstruction de la dynamique des sciences par l'analyse de mots associés

14h30-15h Céline POUDAT
Annoter un corpus d'articles scientifiques: choix d'encodage et pouvoir heuristique de la TEI

15h-15h30 Nicole DUFOURNAUD
Utilisation de la TEI comme support méthodologique au dépouillement des manuscrits

15h30-16h Discussion générale

--- Pause café ---

16h15- 17h Wioletta MISKIEWICZ & Alexandre ROULOIS
L'édition électronique et l'utilisation d'encodage dans des archives philosophiques – les éditions ELV.
Résumés et participants

Lou BURNARD : Les enjeux et la portée de la TEI aujourd'hui
lou.burnard@oucs.ox.ac.uk

La TEI (Text Encoding Initiative) a été lancée à la fin du XXe siècle comme projet de recherche international, avec des financements européens, américains, et canadiens pour mettre au point des préconisations communes, afin de représenter les textes sous une forme digitale (qui permette leur lecture par le biais de machines) tout en tenant compte de leurs aspects sémantiques.

Aujourd'hui TEI n'est plus un projet de recherche : elle fait partie de l'ambiance informatique, au moins pour les sciences humaines et sociales. Elle représente une grammaire incontournable de description des fichiers XML, apportant une garantie sans pareille à la pérennité des documents, à l'interopérabilité avec d'autres systèmes de données et à l'échange entre différentes plateformes à travers le monde.

Relancée en 2001 sous la forme d'un consortium, la TEI est maintenant soutenue par les cotisations d'une centaine de sites académiques ou industriels en Europe, aux États-Unis, au Japon et ailleurs.

Cependant le facteur déterminant dans son évolution reste la communauté de ses utilisateurs, et notamment de ceux qui s'occupent de la numérisation du patrimoine humaniste, de l'archivage de la recherche et des échanges d'informations scientifiques.

Lou BURNARD (né en 1946), a écrit son DEA en littérature anglaise du XIXe siècle à Oxford en 1971. Depuis 2002, il est est le Directeur Adjoint des Services informatiques de l'Université d'Oxford. Il s'occupe des applications informatiques dans les domaines des sciences humaines depuis des années, notamment en linguistique de corpus (British National Corpus), en bibliothèque numérique (Oxford Text Archive) et dans la pratique et les principes de l'encodage de textes. LB est l'un des créateurs de la TEI et il est reconnu comme expert dans le domaine du text encoding.

Marie-Luce DEMONET : La "conversion" des Bibliothèques Virtuelles Humanistes (BVH) à la TEI

Le programme des « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » au Centre de la Renaissance (Tours), a commencé en 2003. Focalisé pour l'essentiel sur la numérisation en mode image d'ouvrages de la Renaissance principalement conservés en Région Centre, il intègre actuellement la base de données textuelles « Epistemon » (en html) mise en place à l'Université de Poitiers en 1998 et transférée à Tours en 2002. L'application d'un protocole d'encodage qui couvre les spécificités des ouvrages de cette période a conduit l'équipe BVH à adapter les « Guidelines » du consortium international TEI (Text Encoding Initiative), dont le projet BVH est membre. De 2007 à 2009 a été réalisée l'adaptation des schémas et des feuilles de style aux différents types d'ouvrage et trois actions de formation en TEI ont été organisées, avec la participation de Lou Burnard. Actuellement, environ 30 textes ont été encodés de cette manière et le traitement linguistique de ce corpus va s'effectuer à deux niveaux: 1) avec Philologic (Université de Chicago) pour les recherches de base; 2) avec l'application Analog (Université de Poitiers) pour le traitement complexe de l'hétérographie, des variantes et de la comparaison des textes entre eux. Les possibilités d'affichage permises par cet encodage nous permettent de proposer un double format, quasi diplomatique et patrimonial (légèrement modernisé).

Spécialiste des rapports entre littérature, langues et théories sémiotiques à la Renaissance (Les Voix du signe, 1992), Marie-Luce Demonet a enseigné dans les universités d'Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, Poitiers et Tours. Elle a publié plusieurs études sur Rabelais et une transcription de ses ouvres sur Internet (1995), parallèlement à ses travaux sur Montaigne (Les Essais, 1985, Montaigne et la question de l'homme, éd. 1999, A plaisir. Sémiotique et scepticisme chez Montaigne, 2002, L'écriture du scepticisme chez Montaigne, co-éd. 2003). Elle étudie les transformations du vocabulaire intellectuel, juridique et social et les questions de théorie et d'esthétique littéraires : sur le statut de la fiction et sur la conception des signes à la Renaissance. Elle a été directrice du Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance de Tours (2003-2007), et elle est responsable du programme des « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » depuis 2003, pour la publication en ligne d'ouvrages du XVIe siècle et leur traitement par de nouveaux outils d'encodage et d'indexation (http://www.bvh.univ-tours.fr).

Jean-Daniel FEKETE : Visualisation

Most documents are encoded for publication purpose whereas TEI encoding can be used to express complex structural information better depicted by graphical interactive representations. I will show how to visualize the structure of the French administration obtained by encoding the French Almanachs (Royal, Republicain, etc.) and other visual representations from various encoded documents to make sense of them.

Jean-Daniel Fekete is a Senior Research Scientist (DR2) at INRIA Saclay – Île-de-France, one of the leading French national research centers, in Orsay, south of Paris. He leads the AVIZ team since 2007, which focuses on data analysis and visualization research. The AVIZ team is located in and collaborates with the Computer Science Department (LRI) at Université Paris-Sud. AVIZ studies analysis and visualization of large datasets, combining machine learning approaches with information visualization and multiscale interaction techniques to help analysts explore and understand massive data. Jean-Daniel’s research topics include network visualization, evaluation of information visualization systems, and toolkits for user interfaces and information visualization. His research is applied in several fields such as biology, business intelligence and social network analysis.

David CHAVALARIAS : Reconstruction de la dynamique des sciences par l'analyse de mots associés

Cet exposé présentera une méthode pour étudier les dynamiques des domaines scientifiques à partir de grands corpus. Dans le cadre de l'analyse des mots associés (co-word analysis), nous montrerons comment il est possible de reconstruire une phylogénie des sciences et d'en analyser la structure afin d'extraire des régularités dans l'évolution des sciences ainsi que des motifs spécifiques à certaines branches. Couplé à d'autres méthodes d'analyse de textes, ce type d'approche offre de nouvelles perspectives sur la manière dont nous interagissons avec la science.

David Chavalarias, chercheur à l'Institut des Systèmes Complexes de Paris Île-de-France et au CREA. Ses travaux portent sur une approche théorique de la modélisation des systèmes sociaux d’une part et sur des problèmes de reconstruction de dynamiques sociales par analyse de grands corpus numériques et en particulier des publications scientifiques.

Céline POUDAT : Annoter un corpus d'articles scientifiques : choix d'encodage et pouvoir heuristique de la TEI

La TEI intéresse particulièrement la description des genres textuels, tant sur le plan des composantes qui les définissent que sur le plan de leur structure documentaire. Afin de garantir la portabilité, l’échange et à terme, la pérennité du corpus d’articles scientifiques que nous avons développé, nous avons appliqué des balises conformes aux recommandations de la TEI. Nous présenterons les choix d’encodage que nous avons effectués, et ses conséquences dans les analyses menées.

Céline Poudat est actuellement post-doctorante au laboratoire BCL (Université de Nice-Sophia Antipolis). Elle a soutenu en 2006 une thèse de doctorat consacrée à la description du genre de l'article scientifique de revue linguistique. Ses recherches se concentrent sur les genres scientifiques et les genres spécialisés collaboratifs, qu'elle cherche à annoter et décrire en corpus (français et anglais).

Nicole DUFOURNAUD : Utilisation de la TEI comme support méthodologique au dépouillement des manuscrits

Traditionnellement, le travail de dépouillement historique de manuscrits est fastidieux et non réutilisable : un historien paléographe transcrit son corpus, l’analyse et produit une étude qui est la forme finale du travail. Rarement, les transcriptions sont jointes en annexe à l'analyse. Dans le cadre de mes travaux sur les rôles et les pouvoirs des femmes au XVIe siècle dans la France de l'Ouest, j'ai choisi de reconstituer des itinéraires personnels dont le sens profond n'apparaît que lorsqu'on les ajoute les uns aux autres, même si, pour certains, j'avais peu de données. Grâce à l'informatique, j'ai utilisé une méthode qui crée des liens entre les sources et leurs interprétations : l'avantage est la traçabilité et son inconvénient majeur une certaine austérité à l'analyse. Elle repose sur XML/TEI, ce qui impose de la rigueur et dont le résultat augmente le pouvoir d'analyse. Le travail préparatoire est long et fastidieux, mais payant. Cette méthode est une véritable aide pour l'historien à établir des interprétations qui se vérifient par les textes de sources primaires.

Nicole Dufournaud a soutenu en 2007 sa thèse en histoire sur les Rôles et les pouvoirs des femmes au XVIe siècle dans la France de l'Ouest à l'EHESS Paris sous la direction d'André Burguière (http://nicole.dufournaud.net/). Depuis 2004 elle est contractuelle au Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance à Tours : formation et mise en ligne d'ouvrages et de manuscrits de la Renaissance au sein de l'équipe BVH. En 2006 : l'encodage des almanachs du projet « Millefeuille » aux Archives nationales ; participation à l'établissement d'un prototype de plateforme collaborative pour la visualisation d'organigrammes historiques en liaison avec l'INRIA.

Retour au menu de sélection des activités de recherche

Retour à l'accueil

Retour à la page précédente

Accueil | Inscription | CONTACTS | Conditions d'utilisation | Mentions légales | Espace membres | Espace privé
© ELV-AKT, 2007-2021.
Dernière mise à jour : Dimanche 11 avril 2021